Les 2 pieds dans la tangue

Traversées de la baie du Mont Saint-Michel

Bienvenu(e)s

Aaaaaaaaaahhhhh la baie du Mont Saint-Michel… Que serait le Mont sans elle? Un vulgaire caillou, une petite résurgence magmatique perdue au milieu de nulle part… Non, quand même pas! Je vous l’accorde je pousse le bouchon un peu trop loin! Toujours est-il que la baie et le Mont sont autant indissociables que Starsky et Hutch ou que Big Flo et Olie pour les plus jeunes d’entre vous.

La Baie, il y a ceux qui en entendent parler, il y a ceux qui la contemplent du haut de la terrasse de l’ouest et il y a ceux qui la brave en suivant les traces des anciens pèlerins pour qui la traversée n’était pas qu’une source d’émerveillement mais aussi un sacerdoce.

Il y a ceux qui prennent le temps de la fouler, les pieds alertes ou bien patauds c’est selon, d’observer ses oiseaux vire-voletant à la recherche de nourriture, de se frotter à la marée, de résister à la charge d’un banc de mulets, de s’enthousiasmer à la vue d’un phoque veau-marin nageant dans un chenal, de s’encanailler dans les sables mouvants, de s’enivrer des luminosités changeantes, des couleurs parfois chatoyantes parfois sombres et menaçantes, d’essayer d’en appréhender la substantifique moelle pour s’apercevoir que la baie est unique et multiple qu’elle ne s’apprivoise pas mais s’apprécie et se respecte.

Les deux pieds dans la tangue vous propose de vous accompagner dans cette découverte ou redécouverte d’un lieu qui, vous l’avez compris, mérite que vous mettiez…les deux pieds dans la tangue!